COVID-19

image406

Soutien aux entreprises de l’industrie du secteur des pêches dans le contexte du COVID-19

Dans le contexte de la crise de l’épidémie du Coronavirus COVID-19, chaque entreprise de l’industrie de la pêche doit adapter ses pratiques et ses opérations afin d’assurer la protection de son personnel et le maintien de ses activités. Un plan de continuité d’activités doit donc être mis en place par chacune des entreprises du secteur selon son type d’activité, sa taille, son organisation et son environnement. 

 

Cette réalité soulève beaucoup d’incertitudes, de questionnements et de défis quant à la mise en application des mesures nécessaires et les droits et obligations de chacun dans ce contexte. 

 

Nous comprenons que les enjeux en ressources humaines, main-d’œuvre, infrastructures et organisation du travail sont énormes.  

 

Par conséquent, le gouvernement du Nouveau-Brunswick par l’intermédiaire de la Direction de Travail NB du Ministère Éducation postsecondaire, Formation et Travail a mis sur pied le Comité provincial d’ajustement pour soutenir le secteur prioritaire des pêches durant cette crise COVID19 dont le mandat est d’accompagner l’industrie de la pêche en offrant de l’assistance dans la mise œuvre des adaptations nécessaires dans ce contexte du COVID-19, notamment en fournissant  recommandations, guides de bonnes pratiques et outils permettant la continuité de vos activités,  la mise en place des mesures de préventions et la compréhension des droits et obligations de chacun ( employeurs et employés)  dans ce contexte. 

 

Nous souhaitons vous offrir de l’assistance et une information condensée pour le secteur des pêches. 

 

 Nous vous invitons à nous communiquer directement vos questions, commentaires et interrogations afin de vous assister dans les prises de décisions actuelles en respect des exigences gouvernementales formulées.  

 

Vous pouvez compter sur notre soutien dans cette situation exceptionnelle et n’hésitez pas à en faire usage.  Nous sommes là pour vous. 

 

  Katherine Morissette Présidente du sous-comité de mise en œuvre des mesures d’ajustement COVID-19 dans le secteur des pêches 

Nos partenaires

image407

Programmes fédéraux soutien Industrie de la pêche (pdf)

Téléchargement

À Propos du Covid-19

image408

Qu’est-ce que le COVID-19

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation Mondiale de la Santé. Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation de pandémie mondiale, c’est-à-dire que l’épidémie touche désormais 110 pays sur une zone étendue.


Covid-19 et transmission dans les aliments

    

Les experts rappellent que la voie d’entrée principale est la voie respiratoire. En l’état actuel des connaissances, la possible contamination des denrées alimentaires d’origine animale (DAOA) à partir d’un animal infecté a été exclue. 


L’humain infecté peut contaminer les aliments dans le cas de mauvaises pratiques d’hygiène, par la toux, les éternuements ou les contacts avec des mains souillées. À ce jour, aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliment contaminé puisse conduire à une infection par voie digestive ; la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être cependant totalement exclue.

Dans tous les cas, les experts rappellent que la cuisson (e.g. 4 min à 63°C) pourrait être considérée comme efficace pour inactiver les coronavirus dans les aliments. 


Les bonnes pratiques d’hygiène, si elles sont appliquées correctement lors de la manipulation et la préparation des denrées alimentaires, préviennent la contamination des aliments par le virus SARSCoV-2. 

Les experts soulignent néanmoins l’incertitude « moyenne » attachée à ces conclusions, compte tenu du nombre limité d’études scientifiques sur ce nouveau virus. De nouveaux faits scientifiques, qui viendront compléter les connaissances sur ce virus, pourront modifier cette incertitude. 


Sources : FDA, ANSE


Combien de temps la COVID-19 peut demeurer sur les surfaces inanimées ?

 
L'Organisation mondiale de la Santé écrivait sur le sujet : « On ne sait pas avec certitude combien de temps le virus responsable de la COVID-19 survit sur les surfaces, mais il semble qu'il se comporte comme les autres coronavirus. Les études (et les informations préliminaires sur la COVID-19) tendent à montrer que les coronavirus peuvent persister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours. Ceci peut dépendre de différents paramètres (p. ex. le type de surface, la température ou l'humidité ambiante). »
Le 17 mars 2020, The New England Journal of Medicine publiait un article traitant de la stabilité du SARS-CoV-2 (COVID-19) et du SARS-CoV-1. Selon l'article, le temps de demi-vie de la COVID-19 sur différents matériaux se résumait comme suit :

Conditions                              Temps de demi-vie (minutes)
Cuivre                                                        46
Gouttelettes aérosol                              66
Carton                                                        210
Acier inoxydable                                    338
Plastique                                                   409


Dois-je rappeler les aliments produits dans l'établissement pendant le temps où le travailleur étai

Nous ne prévoyons pas que les aliments devraient être rappelés ou retirés du marché en raison de COVID-19, car il n'y a actuellement aucune preuve pour soutenir la transmission de COVID-19 associée aux aliments ou aux emballages alimentaires.

Pour débuter :

image409

Créer une cellule de crise

Les entreprises bien préparées ont un plan de continuité des opérations (PCO), élaboré par un comité de travail multidisciplinaire regroupant les principaux services de l’organisation, et qui prévoit en cas de besoin la création d’une cellule de crise.

Même si vous n’aviez pas de PCO, mettez en place une cellule de crise dès maintenant.

Cette cellule doit être un groupe restreint, uniquement composé des principaux gestionnaires des fonctions critiques.

Au sein de cette cellule, désignez :

  • Un chef qui  dirige le groupe et a une autorité décisionnelle;
  • Un responsable des communications.

Prenez les précautions nécessaires pour mettre les membres de la cellule à l’abri des risques liés à la pandémie : vous aurez besoin qu’ils soient en bonne santé et capables de prendre des décisions aussi longtemps que durera la crise.

Placez les joueurs-clés qui détiennent une expertise importante dans votre organisation en situation de conseil aux membres de la cellule pour les alimenter en informations et en idées.

Clarifiez les rôles et responsabilités

En situation de crise, il est primordial que chacun sache quelles responsabilités il exerce et à qui il se rapporte.

Déterminez une chaîne de commandement qui exécutera de façon disciplinée les décisions de la cellule de crise dans toute l’organisation.

Vérifiez si votre organigramme habituel s’applique tel quel, s’il a besoin de rajustements, ou si certaines responsabilités doivent être transférées à la cellule de crise. Si vous n’avez pas d’organigramme, il serait utile d’en dresser un rapidement.

Vous pourriez aussi faire une cartographie des processus les plus importants, si ce n’est déjà fait.

Même sous forme sommaire, ces outils graphiques permettent à la cellule de crise de visualiser l’organisation dans sa globalité lorsqu’elle analyse les risques et prend des décisions.

Déterminez les points critiques et les risques qui les affectent

Déterminez les points critiques et les risques qui les affectent

Quels sont vos produits pour lesquels la demande se maintient et devrait se maintenir au cours des prochains mois?

Quels sont ceux qui sont essentiels à l’existence de l’organisation même si la demande est tombée brutalement en raison de la crise?

Quels sont les approvisionnements indispensables à vos activités?

Les fournisseurs dont vous ne pouvez pas vous passer?

Les postes et les employés sans lesquels vous ne pouvez pas continuer?

Pour chaque élément critique, quels sont les risques, à court et à moyen terme, qui pourraient vous en priver?.

Préparez un plan B

Vous avez probablement déjà passé en revue des solutions de rechange pour régler vos problèmes actuels. Mais même si vous êtes déjà en situation difficile, la crise peut s’amplifier et de nouvelles embûches pourraient se présenter. Il est donc encore temps de planifier pour vous en prémunir.

Quelques exemples d’options à considérer :

  • Faire des réserves de matières  premières qui pourraient venir à manquer;
  • Trouver d’autres fournisseurs, ou des matières de remplacement;
  • Former rapidement une ressource  pour qu’elle puisse, au besoin, en remplacer une autre dans des tâches critiques;
  • Modifier vos procédures opérationnelles pour réduire votre dépendance envers un employé ou un      fournisseur;
  • Envisager de déplacer des  activités d’un service à l’autre, ou de relocaliser temporairement      certaines activités.

  

Dans une situation exceptionnelle, n’hésitez pas à imaginer des solutions non conventionnelles, telles que :

  • Sous-traiter des activités que,      normalement, vous voulez conserver à l’interne;
  • Coopérer avec des concurrents;
  • Demander la collaboration  de fournisseurs ou de clients;
  • Faire appel à des compétences  que vous ignorez peut-être chez vos employés actuels;
  • Affecter des employés à      des tâches différentes, en suivant l’exemple du décret de      réaffectation des enseignants;
  • Rappeler en renfort d’anciens employés;


L’expérience des dernières semaines nous montre qu’on ne peut s’accrocher à aucune certitude : n’hésitez donc pas à considérer des scénarios catastrophes pour mieux vous préparer.

Adaptez votre communication à la situation d’urgence


  • Assurez une vigie constante  pour informer votre cellule de crise et vous assurer que votre      communication est en phase avec l’information que vos employés reçoivent des médias.


  • Donnez-vous le droit de  ne pas avoir de réponse à toutes les questions, mais engagez-vous      à les fournir aussi rapidement que possible par la suite.

Lignes directrices - Transport

Le transport aux frontières ou simplement celui pour se rendre au travail peut comporter des défis. Voici ce que nous proposons:

Transport - Frontières (pdf)

Téléchargement

Covoiturage travailleurs essentiels (pdf)

Téléchargement

Vous voulez faire vos propres masques maison?

 Vous considérez confectionner vos propres masques ?  Voici des référecnes utiles!

Affiches

Affiche Port du masque Qc (pdf)

Téléchargement

Affiche Port du masque #2 Qc (pdf)

Téléchargement

Affiche Lavage des mains - savon et gel (pdf)

Téléchargement

Comment retirer ses gants (pdf)

Téléchargement

Masque Jetable: comment bien l'ajuster?

Visionnez cette intéressante vidéo


SANTÉ CANADA

Désinfectants pour surfaces dures et désinfectants pour les mains 

(COVID-19)

Contact

Envoyez-nous un email !

Vidéo

Pourquoi éternuer ou tousser  dans son coude?